A qui est le numéro 0231035954 ? Identifier un numéro / Annuaire inversé

Vous pensez que le numéro +33231035954 qui vous a appelé est une arnaque ?
Découvrez les informations à propos du titulaire de ce numéro de téléphone et les avis d'autres personnes qui ont reçu des appels du 02-31-03-59-54.

Identité du titulaire de la ligne 02 31 03 59 54

NomNom inconnu

PrénomPrénom inconnu

AdresseAdresse postale non renseignée

VilleNord Ouest

Département Calvados

Zone géographique Région Nord-Ouest (+ La Réunion, Mayotte)

Opérateur Orange (FRTE)


La fiche du numéro de téléphone 02 31 03 59 54 de Nord Ouest a été consultée 140 fois.

Le 02 31 03 59 54 est un numéro de téléphone de type géographique.

1 internaute a laissé son avis sur la ligne +33231035954.

Attention, 100% des internautes pensent qu'il s'agit d'une arnaque ou d'un appel indésirable.

Format de numéros rencontrés : +33231035954 / 02-31-03-59-54 / 02.31.03.59.54

Déposez votre avis et aidez la communauté

Pensez-vous que le numéro de téléphone 0231035954 est une arnaque ou un appel indésirable ?

1 avis déposé sur le numéro de téléphone 02 31 03 59 54

  1. Avis négatif pour le numéro 02 31 03 59 54 Avis déposé le 09-02-2017 à 12h08

    Ne jamais répondre " ARNAQUE " il faut que ça leurs coûtent un maximum de pognon .Ils veulent forcé les gens à s'inscrire sur " BLOCTEL " ces 5 sociétés privées soit disant censées nous protégés ? Sont en faite rémunérer par notre état , composés d'escrocs , qui les finances avec nos " Impôts " nos " Sous " REAGISSONT . Supercherie comme les " Alcotests " qui privilégié un proche de " PARTI POLITIQUE " , maintenant ils veulent introduire la vignette de circulation sur toute la France , alors qu'a 70 % les plus gros pollueurs mondiaux sont les bateaux en général ( Tanker , supertanker , croisiéristes , Chalutiers démesurés Etc … ) aucune mesure anti-pollution contre eux , aucune amende , aucun filtre a particule . Nos politiques nous prennent pour des JAMBONS " STOP à ces gens foutres " VIVEMENT un " AIR " populiste général sur toute L' EUROPE ? CE serait très loin d' être un mal " NON "