A qui est le numéro 0556808042 ? Identifier un numéro / Annuaire inversé

Vous pensez que le numéro +33556808042 qui vous a appelé est une arnaque ?
Découvrez les informations à propos du titulaire de ce numéro de téléphone et les avis d'autres personnes qui ont reçu des appels du 05-56-80-80-42.

Identité du titulaire de la ligne 05 56 80 80 42


NomNom inconnu

PrénomPrénom inconnu

AdresseAdresse postale non renseignée

VilleZNE Bordeaux

Département Gironde (33)

Zone géographique Région Sud-Ouest (+ autres DOM-TOM)

Opérateur Orange (FRTE)

Obtenir l'identité complète du 05 56 80 80 42 ?

  1. Appelez le 118 818
  2. Communiquez à notre opératrice le numéro de téléphone 05 56 80 80 42 à identifier.
  3. Les coordonnées du propriétaire vous sont immédiatement communiquées.
* Service de renseignements téléphoniques. Ouvert 7j/7 24h/24, le 118 818 vous accompagne dans toutes vos démarches. (2,99€/appel + 2,99€/min)

La fiche du numéro de téléphone 05 56 80 80 42 de ZNE Bordeaux a été consultée 523 fois.

Le 05 56 80 80 42 est un numéro de téléphone de type géographique.

4 internautes ont laissé leur avis sur la ligne +33556808042.

Attention, 75% des internautes pensent qu'il s'agit d'une arnaque ou d'un appel indésirable.

Format de numéros rencontrés : +33556808042 / 05-56-80-80-42 / 05.56.80.80.42

Déposez votre avis et aidez la communauté

Pensez-vous que le numéro de téléphone 0556808042 est une arnaque ou un appel indésirable ?

4 avis déposés sur le numéro de téléphone 05 56 80 80 42

  1. Avis positif pour le numéro 05 56 80 80 42 Avis déposé le 09-03-2017 à 17h16

    C est du demarchage pour vendre assurances pro. De memoire cgma assurance un truc dans le genre situé a talence

  2. Avis négatif pour le numéro 05 56 80 80 42 Avis déposé le 27-02-2017 à 12h58

    Raccroche quand on décroche.

  3. Avis négatif pour le numéro 05 56 80 80 42 Avis déposé le 16-02-2017 à 13h36

    Appel, décroche, attente de 2 ou 3 secondes puis raccroche.

  4. Avis négatif pour le numéro 05 56 80 80 42 Avis déposé le 29-09-2016 à 17h50

    harcelement téléphonique